Finances

Rapport de l’auditeur indépendant

le 12 juin 2014

À l’intention des membres de l’Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario

Nous avons effectué l’audit des états financiers ci-joints de l’Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario, lesquels comprennent le bilan au 31 décembre 2013 et les états des résultats et des flux de trésorerie pour l’exercice clos à cette date, ainsi que les notes y afférentes, constituées d’un résumé des principales méthodes comptables et d’autres informations explicatives.

Responsabilité de la direction pour les états financiers

La direction est responsable de la préparation et de la présentation fidèle de ces états financiers conformément aux principes comptables généralement reconnus du Canada visant les organismes sans but lucratif, ainsi que du contrôle interne qu’elle considère comme nécessaire pour permettre la préparation d’états financiers exempts d’anomalies significatives, que celles-ci résultent de fraudes ou d’erreurs.

Responsabilité de l’auditeur

Notre responsabilité consiste à exprimer une opinion sur les états financiers, sur la base de notre audit. Nous avons effectué notre audit selon les normes d’audit généralement reconnues du Canada. Ces normes requièrent que nous nous conformions aux règles de déontologie et que nous planifiions et réalisions l’audit de façon à obtenir l’assurance raisonnable que les états financiers ne comportent pas d’anomalies significatives.

Un audit implique la mise en œuvre de procédures en vue de recueillir des éléments probants concernant les montants et les informations fournis dans les états financiers. Le choix des procédures relève du jugement de l’auditeur, et notamment de son évaluation des risques que les états financiers comportent des anomalies significatives, que celles-ci résultent de fraudes ou d’erreurs. Dans l’évaluation de ces risques, l’auditeur prend en considération le contrôle interne de l’entité portant sur la préparation et la présentation fidèle des états financiers afin de concevoir des procédures d’audit appropriées aux circonstances, et non dans le but d’exprimer une opinion sur l’efficacité du contrôle interne de l’entité. Un audit comporte également l’appréciation du caractère approprié des méthodes comptables retenues et du caractère raisonnable des estimations comptables faites par la direction, de même que l’appréciation de la présentation d’ensemble des états financiers.

Nous estimons que les éléments probants que nous avons obtenus dans le cadre de notre audit sont suffisants et appropriés pour fonder notre opinion d’audit.

Opinion

À notre avis, les états financiers donnent, dans tous leurs aspects significatifs, une image fidèle de la situation financière de l’Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario au 31 décembre 2013, ainsi que des résultats de son fonctionnement et de ses flux de trésorerie pour l’exercice clos le 31 décembre 2013, conformément aux principes comptables généralement reconnus du Canada visant les organismes sans but lucratif.

PricewaterhouseCoopers LLP

Comptables professionnels agréés, experts-comptables autorisés

 

Retour au début